oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Ne mourons pas idiot Polar Les grandes dames

Les grandes dames

Oubliez les vieilles anglaises, larguez les américaines manucurées et propres sur elles, les dames du polar français sont là, et elles valent largement leurs consoeurs !

Chantal Pelletier

Talents multiples, actrice au théatre (Les trois Jeanne), scénariste pour la télévision, éditrice ...
Elle commet trois bijoux dont le héros est un inspecteur nommé de Maurice Laice (oui oui) "infirme de la tête et de la queue" (dixit).
On est loin du superflic à l'américaine, notre héros a des peurs et se fait des reproches. Des intrigues bien ficelées, un ton caustique : rien à dire, la dame sait faire.

  • Eros et Thalasso
  • Le chant du bouc
  • More is Less

Fred Vargas

Sans doute la star des "auteure" du polar français. Elle brode tout en délicatesse. Rien de dur chez Vargas, les personnages sont fantasques, les intrigues à la fois simples et originales. Les titres de Vargas peuvent se lire sans ordre, mais on les savoure mieux en suivant les dates de parution car on retrouve au gré des bouquins des personnages récurrents.
Le commissaire Adamsberg, flic nonchalant, promeneur et rêveur, Danglard à la culture encyclopédique, les Evangélistes, trois copains historiens spécialistes de la préhistoire, de l'époque médiévale et de la Grande Guerre (le dernier inspiré par son frère), et bien d'autres, tous attachants.

  • L'homme aux cercles bleus
  • Debout les morts
  • Un peu plus loin sur la droite
  • Sans feu ni lieu
  • L'homme à l'envers
  • Pars vite et reviens tard
  • Coule la seine
  • Sous les vents de Neptune
  • Dans les bois éternels
  • Les jeux de l'amour et de la mort
  • Ceux qui vont mourir te saluent

Dominique Sylvain

Une héroïne, cela nous change. Louise Morvan est une privée, hantée par l'image de son oncle assassiné, et dont elle a hérité l'agence de détective. Une facture classique que les amateurs apprécieront, de mon point de vue ses 5 meilleurs bouquins. Mais c'est affaire de goût.

Elle met en scène deux autres séries, un trio de flics (Bruce, Cheffert et Martine Lewin) et un duo, Ingrid la strip teaseuse et Lola la commissaire en retraite.

  • Baka
  • Travestis
  • Techno bobo
  • Soeurs de Sang
  • Strad
 
  •  Vox
  • Cobra
  • Passage du Désir
  • La fille du samouraï
  • Manta Corridor

Maud Tabachnik

Pour ne citer que ceux que j'ai lu ...

  • Un été pourri
  • La mort quelque part
  • Le festin de l'araignée
  • Gémeaux
  • Le tango des assassins
  • Le cinguième jour

Autre dame, autre style. Tabachnick est proche du roman noir et/ou du thriller américain mâle. D'ailleurs, tout, ou presque, se passe chez les ricains. Excepté dans "Le cinquième jour", les héros sont un policier et une journaliste, cette dernière prenant au fil des enquêtes de plus en plus d'importance.
Si les deux premiers romans étaient pleins humour, Tabachnik s'affirme dans la suite comme une écrivain de polar pur et dur.
A noter : je la soupçonne d'être un brin féministe !

 
 

Brigitte Aubert

C'est la plus dingue de toutes ... Angoisse, tripe à l'air et absence de bon sentiment ! Aubert est capable d'être très gore, voire totalement déjantée. Humour ravageur et hémoglobine.

  • Ténèbres sur Jacksonville / La morsure des ténêbres

La nuit des morts vivants, en plus hard. C'est délirant à souhait.

  • La mort des bois / La mort des neiges

Une héroïne tétraplégique, aveugle et muette ... mais pas sourde. Et elle peut tout de même bouger un doigt ! C'est peu pour arrêter un assassin.

  • Le couturier de la mort / Descente d'organes

Deux enquêtes du capitaine Janneaux et de son équipe de bras cassés. Les sérials killer comme on les aime ...

  • Funérarium
Nous permet de découvrir que le formidable métier de thanatopracteur n'est pas nécessairement de tout repos.
Mis à jour ( Lundi, 06 Juillet 2009 15:12 )  

Nous avons 17 invités en ligne