oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Sortir de prépa Ecoles vues de l'intérieur ENSCognitique - INPBordeaux (1 avis)

ENSCognitique - INPBordeaux (1 avis)

Par Martin (PSI 2018)

Ecole Nationale Supérieure de Cognitique ( https://ensc.bordeaux-inp.fr/fr )

J’ai intégré l’ENSC il y a 6 mois après une spé PSI quelque peu difficile.

Quand j’étais en prépa, je me demandais souvent quelle école je voudrais intégrer à l’issue des concours, et voyant tous mes amis se dire « je veux l’ESTP » (il est allé à Centrale Marseille), « Je veux SupAéro » (il a fini à l’ENAC en fonctionnaire) etc, je ne savais plus trop où me mettre… Je ne me sentais pas de postuler aux écoles « classiques » que tout le monde veut (pas le niveau/ la motivation/ ça ne me correspondait pas ?) et j’étais donc (vous l’avez compris) un peu perdu.

C’est alors que, lors de la réunion de présentation des concours avec les profs de SI et Physique, M.Biondi a parlé de l’ENSC, une école qui allie sciences humaines et ingénierie. Cela a piqué ma curiosité et en me renseignant, j’ai compris que cette école était ce que je cherchais : une école qui diffère des autres et qui offre des enseignements aussi scientifiques qu’humains.

Mais le doute plane : au vu du classement (je sais, ça ne veut pas forcément dire grand-chose (et je l’ai bien vu)) de l’école sur divers sites, est-ce que cette école valait vraiment le coup ou est-ce que je ne devrais pas plutôt partir sur une école plus « classique » ?

Pourquoi, me demanderez-vous ? Parce que comme je l’ai dit précédemment, les sciences humaines m’intéressent beaucoup.

Mais assez avec ce pourquoi du comment, parlons de l’école.

Dans un premier temps, qu’est-ce que la cognitique ? La cognitique est la discipline scientifique et technique du traitement automatique de l'information et de la connaissance, pour les hommes, les machines, leurs interfaces et leur collaboration. C'est à la fois une science du comportement humain avec et dans les technologies et une science des technologies pour le comportement des individus ou des groupes humains. (cf le site de l’école).
La cognitique vise donc à améliorer l’intégration de l’humain dans la technologie, et allié au « facteur humain » (un des modules), permet de créer la technologie en accord avec l’humain.
La cognitique c’est surtout un domaine jeune (le domaine existe depuis les années 80 et l’école depuis 2003) qui est en plein essors, et de moins en moins de personnes me demandent « C’est quoi ça cognitique ? » quand je leur dis où j’étudie. Par conséquent, les promos sont de plus en plus importantes (environ 40 pour la promo 2014, 76 pour la 2021 (la mienne)). Et c’est génial : on connait tout le monde plus ou moins bien mais on n’est pas perdu dans la masse.

Mais nous n’étudions pas que la cognitique ! La première année sert de remise à niveau pour tous les étudiants, donc certains cours sont plus faciles que d’autres en fonction des provenances de chacun. On découvre des notions telles que le facteur humain (abrégé FH) où on apprend la conception centrée utilisateurs (CCU), l’UX et l’UI (UserXperience et UserInterface) ; ou encore comment marchent le cerveau et le corps à travers des cours de neurobiologie et de biologie humaine . On a aussi beaucoup (beaucoup) de programmation (C#, Web (HTML, CSS, PHP, JavaScript) en première année, et ça évolue vers de l’Intelligence Artificielle, le développement mobile et logiciel en 2A. Et les classiques : maths, traitement du signal (mix physique/SI), anglais, gestion de projet…

L’école fonctionne beaucoup par projets, de durée variable (transpromo 1 er semestre, transdi sur toute l’année, divers projets genre web, informatique, mathématique, etc sur environ un mois chacun), et on peut vite être un peu débordé si on ne s’y prend pas à temps (avec pas moins de 6 projets à gérer en même temps en première année (il paraît qu’en deuxième année c’est pire)).

On en vient donc au classique « avantages / inconvénients »…

Avantages :
-      Domaine en plein essors,
-      Diversité des parcours académiques des étudiants (prépa, fac de sciences cognitives ou autre, DUT) qui contribue à une émulation d’idées,
-      Le fonctionnement en projets, on est jetés dans le grand bain directement à travers de nombreux projets (informatiques, FH, maths, projets Transdisciplinaire ou Transpromo,…),
-      La taille de l’école,
-      Les cours proposés,
-      La ville (Bordeaux c’est génial) ...

Inconvénients :
-      Le manque de retour sur les notes etc (juste les résultats des modules et matières et non pas le détail de chacune des notes),
-      Le manque d’aide pour partir à l’étranger (mal renseigné, faire attention à s’y prendre à l’avance et ne pas hésiter à contacter (voire harceler de mails) le prof qui s’en charge),
-      La taille de l’école ...

Voilà pour ce qui est du fonctionnement de l’école et ce qu’on y fait…

Maintenant l’associatif. Les associations « classiques » (j’entend BDE, BDS et BDA) sont présentes, il existe aussi une Junior Entreprise, une association humanitaire et divers clubs (affiliés aux bureaux). Il est de plus très facile de créer un club si on le souhaite.

Pour conclure, je dirai que je suis très satisfait du début de mes études à l’ENSC, et je ne regrette aucunement d’avoir choisi cette école sans comprendre réellement ce qu’elle faisait avant d’y entrer.
TL ;DR : L’ENSC est une école qui dispense des cours variés allant de l’humain (neurobio, bio, cognitique et FH) à la machine (programmation, Interface Homme Système, Traitement du signal). De plus, le domaine est en plein essors, donc il n’y a pas de problème pour trouver un travail à l’issue des 3 années.

 

Nous avons 10 invités en ligne