oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Sortir de prépa Ecoles vues de l'intérieur INPG Phelma + Canada (1 avis)

INPG Phelma + Canada (1 avis)

Pierre PSI 2011

J'ai fait ma Spé (PSI) au lycée Michelet.
Ça a été une année assez dure car je me cherchais un peu et je pense que je frisais pas mal avec les derniers de la classe (Note du Webmestre : 27e/38 durant l'année, mais 8e/38 au vrai concours cette année là :-))
Après un petit coup de pied au derrière, j'ai tout de même eu des résultats satisfaisants aux concours et j'ai pu intégrer Grenoble INP - Phelma (j'avais refusé l'ENSIMAG car je pensais ... à l'époque, ne pas aimer l'info).
Grenoble a été une période magique; la ville est taillée pour les étudiants. Les amateurs de montagne et de voyage (aux portes de l'Europe) seront ravis.

Côté assos, je me suis beaucoup investi dans une asso internationale appelée BEST (cf un autre ancien Michelet Hyun). Cela m'a permis d'organiser des événements, de rencontrer des gens avec des cultures de partout en Europe, de voyager etc.
Pour cette asso, j'étais l'organisateur principal du grand événement annuel où on a invité une trentaine d'étrangers venant de 20 pays différents pour un séminaire technologique sur la biomasse et aussi leur faire découvrir Grenoble et la culture française (faire un peu - beaucoup - la fête :P). Il a fallu faire des partenariats avec des labos et des chercheurs + des entreprises car l'idée est que les étrangers sont nourris et logés pendant 10 jours. On a gratté pas mal de subventions à gauche et à droite, ce qui nous a même permis de faire une journée des partenaires, un WE en chalet et un concert de reggae où plus de 300 personnes étaient présentes et on a ramené un groupe qui fait souvent les premières parties de Manu Chao.
Grâce à cette asso, j'ai aujourd'hui pu voyager en Islande, Danemark et pas mal de pays Scandinave en habitant chez les gens (demandez à Hyun ce qu'il pense de la Russie :P ).
Je pense avec du recul que l'implication dans ce genre d'association a un impact aussi voire plus important que la formation scolaire.

Côté cours, j'ai pu découvrir à mon insu une passion pour l'informatique et plus particulièrement l'algorithmie.
Je me suis finalement orienté vers une filière de traitement de signal / info avec pas mal de maths.
Je suis très satisfait de la formation de Grenoble INP, assez proche de la recherche, pleins de labos en effervescence et plutôt reconnus internationalement, ce qui permet d'avoir des partenariats avec pas mal d'écoles à l'international.
Il est clair que comme c'est une grosse université, il ne faut pas hésiter à provoquer un peu les administrations dès lors que l'on a des projets, mais celles-ci sont généralement assez ouvertes.

Pour mon dernier semestre, je suis parti en Suède à l'université KTH (Stockholm). J'ai pris des cours de reconnaissance de formes et programmation de réseaux.
Je dois dire que je me suis passionné pour les projets; on se surprendrait presque à lire des maths par plaisir (ce qui qq années auparavant m'aurait paru être une hérésie) et à devenir un gros geek !
La formation suédoise est intéressante, très axée sur la pratique et les projets (pas besoin d'aller en cours ou d'être scolaire); on est très libre de partir en freestyle dans les différents projets.
Toutefois, on constate qu'avoir quelques notions théoriques (cocorico) permet de pouvoir encore + s'éclater.

Par la suite, j'ai trouvé un stage au Québec (Montréal) dans un laboratoire biomédical.
J'ai pu mettre à contribution la partie algorithmie pour développer des algorithmes de traitement d'image en lien avec le secteur biomédical.

Aujourd'hui, je continue avec ce laboratoire (rattaché à l'École de Technologie Supérieure de Montréal) et l'entreprise (française) EOS Imaging en master de Recherche en technologies de la santé.
Je suis également embauché en tant qu'ingénieur R&D à mi-temps chez EOS Imaging, qui effectue des radiographies biplanes à basse doses de radiation.
J'ai la chance d'être l'un des seuls ingé R&D au Canada, je suis donc libre et en autonomie presque totale sur mes projets (ce qui parfois est difficile). J'apprécie énormément la flexibilité du travail et le fait de devoir organiser soit-même son emploi du temps.
Le challenge technique est, à partir de radiographies prises dans 2 plans, de pouvoir modéliser en 3D les parties osseuses des patients pour faciliter le diagnostic des cliniciens (dans le cas d'arthrose ou de scoliose par exemple).
Ces algorithmes peuvent avoir d'autres applications, notamment en cancérologie, cardiologie etc.
L'objectif étant de pouvoir modéliser tous ces processus de manière la plus automatique possible tout en gardant une précision optimale (car on n'aimerait pas qu'un chirurgien se plante de 3mm lors d'une opération :P ).
Le domaine médical est vraiment passionnant surtout de par sa pluridisciplinarité. L'idée est de pouvoir essayer de contribuer au travail de cliniciens (chirurgiens, radiologues etc.) en leur apportant des solutions techniques d'aide au diagnostic.

Le Canada étant assez flexible niveau éducation, j'ai aussi pris quelques cours d'entrepreneuriat à l'université McGill (anglophone) puisque nous avions monté une entreprise avec des amis dont l'objectif était de pouvoir faire visiter des appartements en 3D en ligne depuis son canapé avant de les louer (assez pratique pour les expats qui veulent venir à Montréal). Malheureusement c'était un peu dur de pouvoir tout faire. Je continue juste à m'intéresser de loin à l'univers startup de Montréal (en ébullition) en faisant un peu de mentorat à McGill en algorithmie, en ayant un attrait particulier pour l'intelligence artificielle.

Le fait de voyager permet de découvrir de nombreuses cultures et différentes approches, que ce soit au travail ou dans la vie de tous les jours. Comme j'ai continué le roller (maintenant en tant qu'entraineur), j'ai pu rencontrer souvent de nombreux patineurs un peu partout.(Note du Webmestre : Pierre fait partie d'une fratrie qui patine au niveau international)

Ça permet aussi de se rendre compte à quel point la France est un beau pays :).

 

Nous avons 6 invités en ligne