oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Sortir de prépa Ecoles vues de l'intérieur SUPMECA + IFP (rare) - 2 avis

SUPMECA + IFP (rare) - 2 avis

Par Ferdinand PSI 2012 (encore étudiant) et Alexis PSI 2009 (SupMéca + IFP) :

Ferdinand (qui aime son école) ____________________________________________

Comme son nom l’indique Supmeca est une école à dominante mécanique (reconnue dans le domaine de l’aéronautique), mais PAS QUE ! En effet elle propose pas moins de 5 parcours différents à ses étudiants :
2 très axés mécanique :
- Modélisation et ingénierie mécanique
- Simulation en conception mécanique
2 que l’on retrouve dans toutes les écoles d’ingé :
- Matériaux, procédés et simulations
- Mécatronique systèmes complexes
Le dernier parcours proposé (qui est, à mes yeux, le plus intéressant) permet de sortir un peu de toute cette dimension mécanique et de toucher un peu plus la partie gestion/management. Il s’agit de :
- Système de production et logistique (1/3 des étudiants choisissent cette branche)

Je vais m’attarder un peu sur cette dernière option. Trop peu d’étudiants connaissent Supmeca par rapport à celle-ci.

Cette branche est très réputée dans le monde du luxe, et Supmeca a des partenaires internationaux comme L’Créal ou Cartier qui recrutent chaque année des étudiants mécasupiens.
Au niveau de la définition, tu apprends en gros à améliorer la production, la distribution et le stock.
Concrètement, durant mon stage de deuxième année que j’ai fait en Suisse chez Swatch, j’avais pour projet de programmer l’ouverture d’une usine Swatch. Pour cela j’ai dû prévoir combien de machine devaient être présentes, combien d’ouvriers, combien d’heures chaque ouvrier devait travailler… Tout en gérant la production d’autres usines déjà créées. Bref beaucoup de relationnel, de déplacements, de réunions… Rien à voir avec les ingénieurs qui restent derrière leur bureau toute la journée !

Masters :
- « Supméca ne fait pas partie des meilleures écoles de France… » me direz-vous. Pas faux (bien qu’elle soit très reconnue dans les domaines de l’aéronautique et du luxe), mais l’école propose des masters prestigieux qui permettent de donner de la valeur à vous CV. En effet, vous pouvez faire des masters à Centrale Paris, Dauphine ou encore dans une des universités partenaires de Supmeca à l’étranger (comme Cranfield en Angleterre par exemple, reconnue mondialement dans le domaine de l’aéronautique).
- L’école propose aussi d’excellents doubles-diplômes, comme par exemple celui avec l’IFP (reconnu mondialement dans le domaine du pétrole).
Ambitions de l’école :
- Supmeca est une école très ambitieuse. Elle a pour objectif de rejoindre le groupe ISAE (Supaéro, Ensica, Ensma) et de finir dans le groupe A du classement des écoles dans les années à venir (ce qui est en très bonne voie).
Ambiance :
- Le gros avantage niveau ambiance, c’est qu’à Supmeca, les promos comptent seulement 150 étudiants. Conséquence, tout le monde se connait et du coup l’ambiance aux soirées est… Incomparable !
- Le fait d’avoir des promos de 150 étudiants permet aussi de pouvoir participer à pleins de projets d’associations (vu que celles-ci ne sont pas très grandes et donc pas sélectives comme dans les autres écoles). Il est donc même plus simple de gérer une association ou encore d’en créer une.
Stages :
- Supmeca est très reconnue par les entreprises pour avoir des étudiants très bien formés sur le terrain. En effet, sur les 3 ans, chaque étudiants doit faire 13 mois de stage (ce qui n’est quasiment jamais le cas dans les autres écoles d’ingé). Ca permet vraiment de valoriser le CV lors d’un entretien.
- Ensuite, l’école a des partenariats avec de grosses entreprises françaises (comme Cartier, Alstom, Snecma, Safran…). Ce qui facilite grandement la recherche de stage !
Mobilités académiques :

- Au niveau mobilités académiques, Supmeca n’a pas à rougir. Des doubles-diplômes sont proposés dans le monde entier (Allemagne, Angleterre, Italie, Canada…), et des échanges Erasmus se font chaque année entre des étudiants de Supmeca et des étudiants venant de toute l’Europe.

Alexis _____________________________________________________

En préambule et très rapidement ... Bac S (TB :-)) puis PCSI à Lakanal et PSI à Michelet.

L’objectif à l’origine était d’intégrer l’ENSAM (5/2 envisagée pour cela). Après les concours, Centrale, Mines, E3A et CCP présentés, j’ai passé les oraux de CCP pour obtenir mon vœu de rang 2, SUPMECA Paris, derrière l’ENSMA.
J’ai finalement décidé d’intégrer cette école au vu du contenu de la formation, du partenariat existant avec l’IFP School et pour des raisons géographiques.

C’est une école généraliste à dominantes mécanique (raison de mon choix) et production/logistique.
Les 2 premières années sont en tronc commun avec des cours de profil ingénieur tandis que la troisième année est l’occasion d’un choix parmi l’un des 9 parcours de spécialisation en plus des cours de tronc commun toujours présents.
Le parcours est également ajustable grâce à des cours électifs obligatoires qui permettent d’affiner sa formation.

Cependant la grande force de cette école, outre la qualité et renom des enseignants/chercheurs, est l’aspect pratique de la formation avec de nombreux projets de groupe et des stages d’une durée cumulée de 12mois. Ces derniers sont d’ailleurs l’occasion de construire et orienter son parcours professionnel et de pouvoir acquérir de l’expérience à l’international, ce qui est favorisée par les cours de langues étrangères obligatoires à SUPMECA.

Souhaitant intégrer l’IFP School après mon diplôme, j’ai choisi d’effectuer mes stages dans le secteur automobile et du moteur à combustion interne pour donner du poids et de la crédibilité à ma candidature.
Le premier comme opérateur sur une ligne de montage PSA et le second dans un centre de recherche en Italie avec la réalisation d’essais de combustion sur un moteur thermique marin.
Désireux de débuter ma carrière à l’étranger, j’ai effectué mon stage de fin d’étude de 6 mois qui peut généralement ouvrir sur une embauche,en Autriche chez AVL en charge de simulations et d’analyses mécaniques de composants moteur.
Ces diverses opportunités de travailler dans un contexte multiculturel se sont avérées très enrichissantes en plus d’être indispensables de nos jours.

A l’issue de SUPMECA, j’ai donc obtenu un diplôme d’ingénieur reconnu dans le monde professionnel avec un profil modélisation, conception, simulation et optimisation des systèmes mécaniques.
Celui-ci, en plus de mes expériences à l’international dans le secteur automobile, m’a permis d’intégrer l’IFP School pour y réaliser un programme anglophone et me spécialiser en conception et développement du groupe motopropulseur automobile.
La particularité de cette formation de 16 mois est d’être en alternance, dans mon cas avec Renault en région parisienne sur la thématique de l’optimisation énergétique des véhicules hybrides. Même si l’on ne devient pas un spécialiste, cela procure une bonne connaissance générale du système et permet d’appréhender toutes les exigences et contraintes de chaque métier. Ce diplôme permet à terme de donner du poids à une candidature et d’avoir accès au milieu fermé du moteur automobile et qui fonctionne énormément par réseau.

Donc si j’avais à résumer, les principaux conseils seraient de commencer assez tôt à définir vos objectifs et votre projet professionnel.
Ensuite les écoles délivrent toutes un diplôme d’ingénieur plus ou moins équivalent : ce qui fera toute la différence est la manière dont vous construisez et agrémentez en expériences professionnelles ce même projet.
Enfin le plus important reste de montrer que vous êtes motivés et déterminés !!

Je vous souhaite une bonne chance pour vos concours et études à l’avenir.

Note du Webmestre : Alexis était effectivement quelqu'un d'extrêmement déterminé et de très cohérent dans ses choix d'école. Il parlait déjà de l'IFP en prépa.
L'IFP School est à peu près ce qui se fait de mieux dans le domaine de la propulsion et les ingénieurs qui ont son profil peuvent rivaliser avec n'importe quelle formation dans tout ce qui touche aux pétroles et de la propulsion en particulier.

 

Nous avons 22 invités en ligne