oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

ECE (1 avis)

Par Thomas (PSI 2009)

L'ECE Paris est une école privée, située en plein coeur de Paris, centrée sur les nouvelles technologies numériques. C'est une école qui fait aussi prépa intégrée, mais qui intègre très bien les étudiants venant de prépa (environ 50% de la promo).
L'école se dit parfois généraliste, il existe en réalité trois domaines majeurs enseignés : systèmes d'information, systèmes embarqués et télécom. Il existe des voies d'approfondissement (bâtiment, nano technologies, design, ...) mais souvent reliées à l'une des trois majeures citées. De même elles peuvent être reliées à une formation dans le conseil ou l'ingénierie d'affaire. On peut également y faire un parcours en finance.

Je suis plutôt satisfait de mon parcours (pas encore terminé) dans cette école, même si il y a un certain nombre de choses assez frustrantes/pénalisantes qui pourraient nuire fortement à certains types d'étudiants.

Les cours déjà : si vous êtes quelqu'un intéressé par la recherche, des cours poussés sur tel ou tel domaine, passez votre chemin. Ou alors ceci doit se faire en parallèle sur son temps libre. De manière générale, on y trouve de très bon profs passionnés, mais mon avis est que les cours sont un peu trop "diffus", dans le sens où l'on apprend un peu tout et rien. Je pense que c'est le cas pour beaucoup d'écoles, mais finalement on n'a pas l'impression d'y apprendre un métier, plutôt d'évoluer dans un contexte qui nous met face à un secteur d'activité.
Petite distinction pour la finance qui se développe de plus en plus dans l'école, offrant une double casquette SI/finance très demandée et très (très) payante. L'enseignement est très bon mais dur à suivre.
A vous de profiter des projets, des stages et des interlocuteurs pour vous former dans ce que vous souhaitez faire (chose à décider assez rapidement si possible…).
Une école d'ingénieurs est finalement plus une formation humaine qu'autre chose.

La situation de l'école, à savoir dans Paris (un bâtiment près de St Germain, l'autre près de la tour Eiffel et quelques cours au CNAM), est un énorme (énorme) plus par rapport aux interlocuteurs/sociétés que vous pouvez côtoyer. Etre à Toulouse est bien entendu un bonus pour ceux qui veulent travailler dans l'aéronautique, mais pour les technologies numériques l'Ile de France est bien plus pratique … De plus, pour vos expériences à l'international, avoir étudié à Paris peut parfois jouer en votre faveur (sans raison légitime d'ailleurs).
Au niveau vie étudiante, Paris à beau être une ville géniale, c'est pas le top. Quelqu'un qui souhaite réellement s'investir dans une vie étudiante type BDE/soirées/pump-it-up s'amusera beaucoup plus en province.

L'international justement, c'est un des points forts de l'école. Arrivé en ING3 (première année du cycle ingénieur donc), vous avez la possibilité de passer un semestre au Canada, ou Danemark ou Malaisie. En ING4 tout le monde décolle pour un séminaire de 3 semaines en aout dans une prestigieuse université californienne. Et en dernière année tout un tas de destinations sont proposés pour un semestre, tout le monde y trouve son compte.

Concernant les stages, je parlais du réseaux important de société en Ile de France, c'est en effet un autre point fort de l'école. Beaucoup de personnes très bien placées gravitent autour de l'école, y donnent des cours ou des conférences, et il est très facile de se trouver un stage intéressant.

Au niveaux des associations, il y en a pour tout le monde, l'école est très active. Il y a une bonne junior entreprise pour laquelle j'ai travaillé, c'est une solide expérience que je conseille à tous les étudiants.

L'un des aspects assez important à prendre en compte, c'est que l'école est privée. Les inconvénients sont que - outre que vous soyez endettés à 20 ans - l'administration parait parfois un peu déconnectée du système purement scolaire (une école privée est une entreprise…). En contre partie il y a de l'argent et ça se ressent : les assoc' ont les moyens, beaucoup de matos neuf, des ordinateurs récents, etc etc. On manque de rien.

Je finirai rapidement avec mon parcours, je n'ai pas eu la chance de profiter du semestre international en première année car non disponible encore pour les élèves venant de prépa. Je suis rentré à l'ECE après un échec relatif en prépa. J'ai suivi un cursus SI/Conseil, et je me spécialise aujourd'hui dans les technologies du web. J'ai fait un long stage dans une agence cette année, ce qui m'a permis de travailler pour de grosses entreprises (BNP, GDF Suez, Namco, …) et notamment sur la prochaine plateforme web de Dassault. En dernière année je pars faire un projet de recherche en Chine à Beijing. Pour la suite, je m'inquiète pas vraiment de la recherche d'emploi, plutôt de quel job/entreprise je vais choisir…

PS : l'école possède aussi des cursus d'alternance/prepa master, je suis très peu renseigné sur le sujet : je sais cependant que cela marche très bien.

 

Nous avons 11 invités en ligne