oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Sortir de prépa Ecoles vues de l'intérieur IFMA + Trav. Publics (2 avis)

IFMA + Trav. Publics (2 avis)

Nicolas (PSI 2009)

Pour ceux qui veulent s’orienter dans le génie civil sans pour autant être fonctionnaire avec l’EIVP ou payer 6000€ à l’ESTP , il y a plusieurs moyen d’y arriver. Je vais rapidement,  après plusieurs promesses  répétées, comment je suis arrivé (un peu au dépourvu) dans le domaine du Génie Civil.
Après mon passage, court et intense, à Michelet comme PCSI puis PSI et la période des concours (encore plus courte et encore plus intense) ; j’ai été pris à l’IFMA à Clermont-Ferrand.

Il faut savoir que les oraux de l’IFMA sont plutôt sympathiques :  il s’agit de 3 entretiens (un en anglais, un dans le deuxième langue et un en français de 45min environ) pour tester votre motivation (en plus d’un test psychotechnique), afin de vérifier que, quand mëme, vous n’êtes pas là parce que vous avez vu de la lumière.

Le gros avantage de l’IFMA, bien que ce soit une jeune école, est son évolution et sa croissance rapide. Elle a intégré le groupe GEM il y a 2 années . Elle dispose de moyens internes et d’une politique internationale assez intéressants.  Et Clermont-Ferrand, est une super ville étudiante, agréable à vivre et remplie d’auvergnats d’une générosité rare.

Après une première année générale, vous aurez le choix entre trois pôles :
-    MMS (pour les automatismes et la robotique)
-    SIL (pour les chaine de production et les flux)
-    ST2M (matériaux et structure)

Evidemment c’est le 3e qui nous intéresse.  Dans ce pôle, vous allez commencer à manipuler Ansys et Matlab entre autre, et découvrir la mécanique probabiliste, la caractérisation des matériaux, les éléments finis, la dynamique ... Beaucoup de domaines de la mécanique appliquée au Génie Civil.
Chaque année vous aurez à faire 5 à 6 mois de stages (au revoir les vacances d’été ...) et c’est ici que les choix se font. En fonction du professeur qui sera votre tuteur et du contenu de votre stage, vous allez vous ouvrir les portes du Génie Civil. En gros, il faut se faire son carnet d’adresse et montrer de quoi on est capable.

Pour ma part, je me suis retrouvé au CEA (Commissariat aux Energies Alternatives) à Saclay dans le Laboratoire des Etudes Sismiques. Après un premier stage dans ce laboratoire sur  un thème de mécanique probabiliste appliqué au Génie Civil (Vérification des sections en utilisant le domaine de concomitances des sollicitations) . Ayant obtenu de bons résultats, ils m’ont recontacté l’année suivante pour un autre stage, afin de répondre au Benchmark de la World Conference on Earthquake Engineering.

Ainsi grace à ces stages et à certains contacts, j’ai pu m’inscrire au Master Génie Civil de l’ENS Cachan. 5 mois de cours intense en partenariat avec Centrale Paris sur, entre autres, la caractérisation du béton, les non-linéarités appliquées aux éléments finis, les caractéristations du béton en jeune âge et surtout une grosse partie Génie parasismique.

J’ai donc rempilé un troisième stage au CEA, qui devait déboucher sur une thèse mais la vie en a voulu autrement et je suis maintenant en Andalousie chez Abengoa, à faire des calculs Génie Civil pour les sous-stations ferroviaires.
Voilà ! C’est ici que termine cette petite route qui m’a mené de Vanves, à Clermont-Ferrand, à Saclay puis à Malaga !

Par Adeline (PSI 2005)

J’ai intégré l’IFMA en 2005 après avoir fait ma Sup à Lakanal et ma Spé à Michelet.

Les enseignements :
L’école est généraliste en mécanique, c'est-à-dire qu’elle propose un éventail de cours allant des matériaux, à la gestion de production en passant par la conception de machines.
Les enseignements ressemblent à ceux que l’on peut trouver à l’ENSAM.

Les trois pôles d’enseignements sont :
- Structures et Mécanique des Matériaux (St2M) avec des cours orientés éléments finis, crash tests, ponts …
- Machines, Mécanismes et Systèmes (MMS) avec des cours sur les automatismes, bancs d’essais, conception sous Catia.
- Systèmes Industriels et Logistiques (SIL) avec des cours de gestion de production, de stocks, en qualité, automatismes, recherche opérationnelle, que j’ai moi-même suivi.

Il faut ajouter à cela un tronc commun avec deux langues vivantes, des cours de formation économique, de développement de la personne.

Les points forts de l’école :
1) Grande place de l’humain dans les enseignements (Développement de la personne en 1ère année, conduite de réunions, résolution de conflits et autres cours spécialisés).
2) Recrutement sur des critères de personnalité aux oraux de l’IFMA (projets personnels, vie associative, tête bien faîte) ce qui laisse sa chance à celui qui est un peu limite en technique (ce qui était mon cas).
3) L’accès à l’étranger avec jusqu’à présent une année de césure à l’étranger effectuée par 85% de la promo sans critère de réussite. Cela permet d’avoir un bon score au TOEIC, de faire UN AN de stages en plus, et surtout d’avoir du recul sur le boulot et la culture en France.
4) Clermont-Ferrand n’a pas la réputation qu’elle devrait avoir car le cadre de vie est superbe et la ville accueille 30 000 étudiants avec 2 grosses universités et 5 grandes écoles.

Les points faibles de l’école :
1) L’IFMA est une école encore peu connue car créée en 1991, et on doit souvent expliquer ce que l’on y fait.
2) Cette année a eu lieu la refonte des enseignements avec toujours une forte présence de l’international, mais sous une autre forme (5 mois obligatoires à l’étranger sur 3 ans) et des cours plus « à la carte ». J’attends de voir ce que cela va donner.

En ce qui me concerne, je me suis retrouvée à l’IFMA un peu par hasard, mais sur les conseils de Mr B. quand même, et je n’ai jamais regretté ce choix.
Tout d’abord, les enseignements en génie industriel que j’ai suivis ont été une révélation (je souhaite maintenant travailler dans la gestion de production).
Ensuite, j’adore les langues et je suis partie 6 mois en Allemagne et 6 mois en Italie, et je rêve de pouvoir continuer à travailler à l’étranger plus tard.
Les élèves de l’IFMA ne bénéficient certes pas d’un réseau d’anciens très fourni, mais cela oblige à être acteur de ses démarches et à devoir se bouger pour réussir son parcours.

Si vous voulez plus de renseignements officiels :
http://www.ifma.fr
Moins officiels :
http://www.bdeifma.fr/forum/index.php

 

Nous avons 31 invités en ligne