oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Frenchies

Pascal Marignac ... Alias Kââ, Corsélien, Béhémoth ...

Le monsieur était prof de philosophie. Je ne sais pas ce qu'il valait comme prof, mais comme auteur de polar, c'est un seigneur.

Il a aussi fait dans la SF et/ou le fantastique, au point de remporter le prix du roman gore en 1988 avec "Bruit crissant du rasoir sur les os".)

Juste un extrait ? Allez ...

"La voiture (c'était une Pontiac, finalement) partit en marche arrière dans le décor à peu près à cent à l'heure, obéissant remarquablement bien à plusieurs lois physiques très avérées, notamment celle qui décrit ce qu'est un un mouvement uniformément ralenti. Les deux tonnes cinq de la Pontiac vinrent se bloquer net contre un arbre. Comme ces gens-là ne s'étaient pas souciés d'avoir des appuie-têtes, ça devait les travailler du fibrocartilage entre les quatrième et cinquième vertèbres cervicales à peu près."

Son écriture est limpide et précise, elle coule, se fait parfois brutale, n'est jamais vulgaire. Ses héros sont des tueurs ou de pauvres types dépassés par ce qui leur arrive. Les faits s'enchaînent, implacables. D'aucun le décrivent comme glacial, je ne trouve pas, mais sans illusion, certainement. Pour moi, il n'y a pas d'humour dans ses bouquins, mais une ironie féroce, sanglante même.

  • Silhouettes de mort sous la lune blanche
  • La princesse de crève
  • Mental
  • Il ne faut pas déclencher les puissances nocturnes ...
  • Respiration de la haine
  • On commence à tuer dans une heure
  • La fiancée du vieux renard
  • Rendez vous à Forbach
  • Trois chiens morts
  • Le marteau
  • On a rempli les cercueils avec des abstractions
  • Et puis les chiens parlaient ...
  • Petit Renard
Mis à jour ( Lundi, 09 Mai 2011 09:17 )  

Nous avons 11 invités en ligne