oPtionSI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Déjantés ...

Fantasia chez les ploucs  (Charles Williams) 

Les deux principaux personnages sont Billy (7 ans, le narrateur) et son oncle Sagamore, distillateur de gnôle en pleine prohibition. Autour d'eux, une nuée de dingues s'agitent : Miss Harrington qui passe son temps en maillot de bain, des chasseurs de lapins armés de mitraillettes, un prédicateur digne des Blues Brothers ...
Tous vont concourir à transformer la "mise au vert" du Pop de Billy en une succession de catastrophes totalement improbables.

Il faut lire ce bouquin paru en 1957, cela n'a pas vieilli et on rit à chaque page.

De mon point de vue, on retrouve une ambiance similaire dans la série "Shérif fais moi peur" (the Dukes of Hazzad).

La Bouffe est chouette à Fatchakulla (Ned Crabb)

Fatchakulla City : un canton paumé dans les marais de Floride.
Le bled est peuplé de chasseurs de ratons laveurs, de fornicateurs et de buveurs de bière.
Quelques juteux morceaux de cadavres, parmi lesquels l'énorme postérieur de Flozetta ...
C'est drôle, incisif et inattendu. A priori, c'est le seul bouquin de Ned Crabb (paru en 1978). Et c'est dommage.

La nuit des grands chiens malades (A.D.G.)

Ce petit bijou a été commis en 1972 et porté à l'écran par G. Lautner (sous le titre "Des Messieurs trop tranquilles". Un trou paumé en pleins Berry, une palanquée et paysans à la gâchette facile, des "d'jeun's" à cheveux longs et pantalons "patte d'eph", des truands aussi crétins que des lapins ...
C'est daté, mais c'est drôle, très bien écrit, et cela se lit sans faim.

Avertissement : l'auteur est jugé comme peu recommandable du fait de ses opinions "extrême-droitières". Je rassure le lecteur, cela ne transparait en rien dans ce bouquin.

Mis à jour ( Lundi, 06 Juillet 2009 15:10 )  

Nous avons 15 invités en ligne